Se connecter Recherche

Vous êtes un maître du développement web, un as du design ou le créateur d’un nouveau langage « pour les gouverner tous » et avez décidé de vous mettre à votre compte pour offrir le meilleur de vos compétences à tous ceux souhaitant booster leur entreprise par une présence numérique forte. Bienvenue dans le petit monde des Freelances ! Mais si jongler avec HTML5, CSS3, jQuery, PHP et les autres … c’est le pied, il y a aussi une forte partie de relation humaine : celle qui vous permettra d’entrer en contact avec les nombreux demandeurs et échanger avec eux afin de déterminer au mieux leurs attentes pour un résultat de prestation optimal.

epica design

En effet, la gestion et le relationnel avec les clients représente une grande partie du temps dans la gestion des projets. Beaucoup de Freelance ont établie leur procédure et protocole de travail avec les clients, mais certains d’entre eux le font d’une manière qui peu rapidement leur être défavorable. Voici quelques règles que j’utilise afin de pouvoir travailler avec mes clients en toute sérénité. Ces informations ne sont bien sûr pas des règles absolues mais pourront permettre à certains d’affiner les conditions de leurs contrats, optimiser leur système de facturation, voir révéler un « petit oubli ».

Ce qu'il faut inclure dans le contrat

Avant de commencer à travailler sur un projet, vous devez faire comprendre aux clients qu’ils sont dans l’obligation de vous répondre. Parfois, vous aurez affaire à des clients qui sont des adeptes du silence radio. Le contrat de réalisation de projet, que vous leur donnez à signer à la mise en production de celui-ci, doit vous permettre de mettre fin au projet si le client ne vous apporte aucune réponse dans des délais préalablement établis.

Sur contrat, les termes doivent être à peu près similaire à ceux-ci

Le concepteur (vous en l’occurrence) se réserve le droit de résilier ou suspendre le projet du client si les accords suivants ne sont pas remplies :

  • Présence aux réunions convenues
  • Possibilité de communication par téléphone ou par e-mail

En complément de cela, il est vivement conseillé d’indiquer que le client doit communiquer, au concepteur, les modifications demandées sous forme écrite.  Cette procédure rend le client responsable de toutes les demandes et supprime ainsi toute confusion sur ce que le client a demandé au concepteur.

Le client s’engage à communiquer toutes et toutes les révisions demandées au concepteur sous forme écrite. Le client à connaissances que toutes révisions pourront faire l’objet de frais supplémentaires.

Utilisez les estimations de coûts en plus d’une tarification fixe

La plupart des clients sont habitués à avoir un devis présentant un prix pour la réalisation de leur projet. Mais dans le domaine du développement web, les devis de prix fermes sont rarement précis. Si à première vue, un projet peut sembler simple, mais quand vous commencez à travailler, il se révèle presque toujours plus complexe.

Etablir un prix unique vous fera à coup sûr perdre toute chance d’être payé pour le travail supplémentaire qui surviendrait lors de la réalisation du projet.
Au lieu de cela, proposez à vos clients des estimations de tarifs de prestation. Cela vous permettra de rectifier avec précision les couts de temps de travail supplémentaire qui surviendrait si le projet est complexe.

Le prix final que vous donnerez à votre client peut ne pas correspondre exactement à l’estimation. Mais cette somme devra être proche de l’estimation globale des coûts vous leur avez initialement fourni, afin de restez dans leur budget.

PRESTATIONS COUTS ESTIMES
ConceptEstimation de réalisation de l’UX attendue 210 €
WireframesRéalisation de la mise en pages, la navigation et la disposition du contenu du site 390 €
Maquettes visuellesIntégration des typographies, couleurs, graphismes et le style du site 740 €

Facturer les réunions?

Tout le monde ne facture pas les réunions aux clients, mais cette option doit rester ouverte afin de vous garantir un respect de votre disponibilité et du temps consacré à chacun de vos clients.
Si vous ne le faites pas, vous pouvez finir par passer des heures avec votre client à discuter de son projet, sans être payé. Pour éviter cela, vous devez leur faire savoir que votre temps est précieux en leur imposant des réunions.

Bien évidemment, chaque conversation que vous avez avec votre client n’est pas directement interprétée comme une réunion, votre client pouvant avoir quelques questions qui ne prennent pas plus de quelques minutes y pour répondre. Mais tout échange durant plus de 20 minutes doit être assimilé à une réunion. Vous devez impérativement informer votre client des heures ou des jours où vous n’êtes pas disponible, afin qu’il ne vous sollicite pas pendant les heures inappropriées.

Pour des raisons pratiques et conventionnelles, la première réunion ne doit jamais être facturée. Cette dernière est nécessaire pour vous permettre de prendre une meilleure connaissance des attentes coté clients et ainsi pouvoir établir votre organisation et charge de travail.
Les réunions suivantes, notamment de présentation d’avancement de votre travail, ne durent jamais, en général, plus de 20 minutes et doivent donc être incluses dans le coût global de la réalisation de projet. A votre charge d’en avoir estimé le nombre et optimisé votre organisation pour que ces dernières ne pénalisent pas votre planning.

REUNIONS QUANTITES DUREES (en heures)
Wireframes 2 3
Maquettes visuelles 2 4

Suivi de vos heures

Puisque vous avez donné au client une estimation des coûts, il est maintenant important de suivre vos heures. C’est ainsi que vous pourrez établir un total précis du coût de la prestation exact à la fin de réalisation de celle-ci.
Si vous n’effectuez pas un suivi précis de vos heures, votre client est en droit de vous demander pourquoi le prix final ne correspond pas à la quantité de travail fourni.

Vous ne devez facturer aux clients que le temps de travail effectif consacré à son projet. Toutes les distractions ou les interruptions qui se produisent ne doivent pas être assimilés comme temps de travail.

 

Ce que vous pouvez faire pour vous faciliter le compte de ces heures est d’utiliser une répartition de temps de travail en intervalles, sans distraction. Personnellement, j’utilise un timing temps/pause qui à fait ses preuves : 2 heures de travail puis 20 minutes de pause. Un conseil : évitez de naviguer sur le web durant vos pauses (sauf checker votre boite mail), ça ne vous sort pas de l’ambiance et croisé un sujet/une news qui vous intéresse peut très vite faire tomber votre organisation de temps.

PRESTATIONS QUANTITES HEURES DATE
Concept 1 2 11/09
Concept 1 2 16/09
Maquettes visuelles 2 4 12/09
Maquettes visuelles 1 7 18/09
Maquettes visuelles 3 9 19/09
Concept 2 11 21/09
Wireframes 4 8 14/09
Wireframes 1 6 23/09
Maquettes visuelles 1 3 25/09
Maquettes visuelles 2 5 25/09
Wireframes 1 4 29/09
REUNIONS
Concept 3 4 11/09
Maquettes visuelles 2 2 12/09
Concept 3 2 21/09
Wireframes 2 3 28/09

Suivi des révisions de conception

Les révisions sont nécessaires et habituelles dans la réalisation d’un projet. Mais certains clients peuvent aller trop loin avec leurs demandes. Gardez toujours une trace du nombre de révisions pour chaque prestation (rappelez-vous, comme signalez au début de cet article, de demander une trace écrite). Si le client demande trop de révisions, vous serez en mesure de le voir et d’argumenter une potentielle intervention auprès de celui-ci afin de freiner ces changements trop répétitifs. Si le client demande pourquoi la prestation coûte si chère, vous pourrez indiquer le nombre de révisions demandées, leur coût détaillé et donc le montant final ajouté.

Assurez-vous d’offrir votre expertise sur les demandes de changement du client, mais soyez toujours à l’écoute de ses préoccupations.

Fournissez une facture détaillée

Lorsque les clients lisent votre facture, ils ne doivent jamais se demander d’où vient un prix. Votre facture doit indiquer le coût de chaque prestation, votre unité de compte (personnellement, j’utilise une journée de travail pour une unité) et de réunions avec eux. Si ils s’interrogent sur le coût, ils seront ainsi en mesure de voir le temps consacré et les réunions relatives à chacune des prestations.

Le bas de la facture doit indiquer les méthodes de paiement que vous acceptez. Soyez conscient que les services de transfert d’argent en ligne comme Paypal auront un pourcentage de prélèvements sur les sommes versés, c’est pourquoi je préfère le paiement par chèque ou par virement bancaire direct.

Assurez-vous que vous avez répondu à toutes les attentes du client avant de le facturer. Plus le client est satisfait, plus il se sent « obligés » de vous payer.

PRESTATIONS TEMPS DE TRAVAIL COUT TOTAL (€)
Concept 1 200
Wireframes 2 400
Maquettes visuelles 4 800
Développement 7 1400
REUNIONS QUANTITES COUT TOTAL (€)
Concept 1 25
Maquettes visuelles 2 50
Wireframes 3 75

Pour conclure

Lorsque vous travaillez avec des clients, vous ne devez jamais avoir une attitude contraire. Au lieu de cela, regardez toujours à l’avantage du client et pour vous même. La base d’une demande régulière de travail est une communication claire et des documents lisibles. Un client qui ne se sent pas « embrouillé » lors de la réalisation de son projet est un client satisfait, extrêmement porteur dans ce domaine de travail. Pensez à toujours gagner en expérience des différentes difficultés qui pourraient se présentées afin de perfectionner votre méthode et profiter de tous les avantages qu’offre le statut de Freelance.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/43/d521926771/htdocs/epcwbsite/wp-includes/class-wp-comment-query.php on line 399

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*